Noël, fête d’enfants, petits et grands

Un conte de Raymond Breau

 

Cette année, le Chœur de la Colline vous propose un concert de musique de Noël inspiré des Nine Lessons and Carols for Christmas. Les Nine Lessons and Carols for Christmas sont à l’origine une cérémonie religieuse des Églises anglicanes, traditionnellement faite en décembre et rediffusée par la BBC depuis 1928.  Les plus grands chœurs anglais y participent et de très beaux enregistrements festifs sont disponibles.

L’idée a été reprise à Québec par Bernard Labadie, qui avait une affection particulière pour le concept, avec Les chemins de Noël, qui débutent sur la place d’Youville, à Québec, et se terminent dans le palais Montcalm. Les chants sont classiques, repris par la foule, et la cérémonie est agrémentée de la lecture de poésies ou de textes profanes, lus par un(e) comédien(ne).

Le Chœur de la Colline vous propose donc à son tour ce concept, mais en lieu et place des textes liturgiques usuels, nous aurons nous aussi notre conte, notre poésie, notre poète, en la personne de Raymond Breau.

Raymond Breau, d’origine acadienne, est diplômé de l’Université de Montréal. Il est spécialisé en animation culturelle et éducative, une profession qu’il exerce toujours sous une forme ou une autre. Il est aussi chansonnier. Chose certaine, la création est la principale passion qui le motive et qu’il tient à transmettre.

Lauréat du premier Gala de la chanson de Caraquet en 1969, Raymond devient le premier auteur-compositeur acadien à enregistrer ses chansons en 1970. Il lance, en 1974, un second album, Tabusintac. En 1976, il crée, dans son village natal, sa boîte à chansons, La Grange à Johnny, où il a présenté des spectacles jusqu’en 2009.

Lauréat du prix France-Acadie en 2010 pour le récit sur son enfance, Le vol de l’aigle pêcheur, Raymond Breau poursuit son art de raconteur en nous menant plus loin dans son parcours atypique et varié : sa chanson qui fut un cri d’éveil pour l’Acadie des années 70, son implication au Québec comme instigateur des programmes La tournée des écrivains et Les artistes à l’école dans les années 80; aussi, sa rencontre avec Francine Lelièvre, fondatrice et actuelle directrice de Pointe-à-Callière, musée d’archéologie et d’histoire de Montréal raconté de façon originale dans son quatrième ouvrage, Disparu entre montagnes et mer.

Commentaire de Raymond :  Je n’ai pas la prétention de créer ici un nouveau conte, mais plutôt de proposer un commentaire autour du CONTE DES CONTES, qui remonte à la nuit des temps. L’intention est de prendre un moment musical pour revivre les émotions et les joies que nous a procurées cette fête des petits et des grands au cours de notre propre vie et ce, en savourant les œuvres qu’elle a inspirées à tant de compositeurs. Bon concert.

Luc Valiquette

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *